Je dessine

COMMENT DESSINER AU CRAYON ET AU FUSAIN ?
Ce cours d'apprentissage contient des explications sur la création de dessins au crayon et au fusain.

Ce premier cours d'apprentissage vous montrera :
Au commencement choisir son sujet !!!
Tout d'abord décidé de votre sujet, utiliser et travailler sur un sujet qui vous tient à coeur est la meilleure des pédagogie de motivation.

Choisir son papier
Ensuite choisissez votre support il existe une multitude de papiers de différentes couleurs et de différentes textures (papier lisse style bristol, papier grainés Ingres, papier fort Steinbach, papiers préparés et papiers teintés).

Choisir ses outils de travail, Crayon ou Fusain ?
Le crayon et le fusain sont deux techniques à part entière mais elles peuvent se combiner dans le même travail.
Les différents grains du fusain ont une forme irrégulière. Quand la lumière tombe sur un dessin contenant ces particules, elle rebondit dans des directions différentes. Au plus vous utilisez des valeurs foncées avec le fusain au moins la lumière est réfléchie contrairement au crayon qui sous certains angles à la lumière montre des effets miroirs. Habituellement les valeurs les plus foncées dans un dessin sont des ombres, et, si vous essayez de rendre un sujet aussi fidèlement que possible, la dernière chose que vous voulez est une ombre qui réfléchit plus de lumière que le sujet. J'emploie le charbon de bois et le crayon de graphite dans différents endroits de mes dessins.

Les fusains et les crayons que j'utilise:
Les crayons de graphite en terme de gamme de valeurs de gris sont plus limités que le fusain il est impossible avec du graphite d'obtenir des noirs aussi fonçés que ceux du fusain et même si un noir puissant est parfois obtenu en couches répétées avec le graphite, sa brillance métallique le fait paraître plus gris que l'aspect poudreux du fusain. Les crayons actuels de graphite ne sont jamais faits de carbone pur, la poudre de carbone est mélangée à de la poudre d'argile et à des liants, ensuite ils sont compressés dans des moules et chauffés, leurs techniques de fabrication sont plus ou moins identiques à celles des pastels. Certaines mines de crayon sont imbibées de cire afin d'améliorer leur douceur. La dureté ou la tendreté d'une mine de crayon est très importante dans l'éxécution d'un dessin, les crayon durs sont utilisés pour les dessins techniques et précis tandis que les crayons tendres eux sont utilisés dans l'expression artistique. Les crayons possèdent une large gamme de degrés de dureté et de tendreté de 10H jusqu'à 10B en passant par le HB qui est la dureté moyenne du crayon. La gamme des "H" sont les crayons les plus durs tandis que les "B" sont les plus tendres. Le fait d'utiliser plusieurs gradations de crayon dans un dessin ne peut que lui octroyer plus de richesse dans les valeurs et les matières, sans oublier l'importance de la texture du papier, des papiers les plus lisses aux papiers les plus texturés. Il y a beaucoup de sortes de crayons de graphite pour toutes sortes d'artistes des crayons de certaines valeurs et numérotation dans une marque peuvent être totalement différents que dans les valeurs et numérotation d'une autre marque. Personnellement je m'accomode de mines de plomb 4 et 6 b pour les valeurs foncées et de crayons hb pour les tons moyens. Avec des mines de valeurs foncées il est tout à fait possible d'obtenir des valeurs claires, mais le contraire est impossible, voilà pourquoi je travaille souvent avec de la mine de plomb très grasse ce qui limite les effets de miroir. Les mines de crayons très dures sont réservées aux dessinateurs industriels (serie H)

La poudre de graphite
Vous pouvez utiliser de la poudre de graphite que vous pouvez acheter sous cette forme ou alors plus fastidieux poncer des mines de plomb sur du papier abrasif et en récupérer la poudre que vous conserverez dans des récipients. Il existe aussi des gros blocs de graphite

LE FUSAIN
Le fusain est probablement la plus ancienne technique artistique. C'est sans doute l'une des premières techniques que les hommes préhistoriques employèrent sur les parois des cavernes! Sa facilité de fabrication et d'utilisation fait de lui un outil essentiel pour tous les artistes. Le charbon de bois est une forme impure de carbone obtenue en brûlant certaines sortes de bois en conditions anaérobies (peu ou pas d'oxygène). L'inconvénient principal du charbon de bois est sa tendance à provoquer de la poussière, ce qui peut paraître anodin lorque l'on dessine en peau de bête dans une tanière, mais le devient moins lors d'une exposition ou lorsque que l'on dessine chez soi dans l'atelier ou le salon!

Pendant les nombreux millénnaires depuis les hommes des cavernes jusqu'aux temps modernes, le fusain a été utilisé pour l'éxécution de croquis préliminaires, d'esquisses et de dessins préparatoires. C'est seulement assez récemment, que les artistes ont commencé à encadrer des dessins au fusain sous le verre ou les fixer définitivement avec des fixatifs, le fusain est alors devenu un moyen d'expression artistique à part entière. L'intérêt d'utiliser le fusain est due à sa spontanéïté et sa sensibilité. Le fusain absorbe parfaitement la lumière, cette qualité lui vient de sa parfaite matité, la richesse des ses noirs qui sont chauds et veloutés, on peint plus avec un fusain que l'on ne dessine, on peut plus comparer le fusain à un pinceau qu'à un crayon de graphite.

Fusain naturel ou fusain comprimé ?
Les artistes débutants qui utilisent déjà le crayon de graphite peuvent se sentir dépaysés lors de leurs premiers essais aux fusains, certains fusains peuvent apparaître très rugueux et accrocher le papier ce qui arrive souvent avec des fusains de bois de moindre qualité, qui laissent des traces brunâtres de charbon mal consumé. Je crois qu'il faut absolument utiliser les fusains les plus tendres et les plus épais possibles, quitte à tailler les fusains pour des travaux qui exigent plus de finesse sinon utilisez des portes fusains. Les fusains épais ont l'avantage d'être plus homogènes et ont une meilleure ergonomie que les fusains très fins "mignonettes" qui ressemble à des bâtons d'allumette .

Je ne citerai pas de marque de fusain mais demandez conseil et testez les chez votre revendeur.

Il faut aussi parler des fusains comprimés qui ont des gradations plus préçises et plus homogènes. Je les utilise avec parcimonie dans mes dessins au fusain car il absorbent encore beaucoup plus de lumière que les fusains naturels. Ils me servent à souligner quelques traits marquants dans un dessin, mais à petite dose car l'oeuvre dans sa finalité pourrait manquer d'homogèneïté. Il faut préciser que ces craies comprimées ont le désavantage de marquer le papier d'une façon presque indélébile et les gommes à fusain (style mie de pain) n'en viennent pas à bout, donc il faut dessiner juste. C'est un excellent outil de finition, il permet un travail d'estompe inférieur au fusain de bois mais bien supérieur au crayon graphite.

La gomme mie de pain
La gomme mie de pain est une espèce de pâte modelable utilisée comme gomme pour effacer le fusain, la sanguine, la pierre noire, la mine de plomb, le crayon de graphite etc.... Elle absorbe facilement les surplus de matière de la feuille de papier pour la rendre propre malaxez la et les pigment de surface disparaîtront dans la gomme, jetez la lorsque elle arrive à saturation.
Pour moi il faut considérer cet outil comme un outil de dessin à part entière (dixit un de mes meilleurs professeurs de dessin) elle sert à donner des coups de lumières dans les modelés et à stucturer certain applats.

La gomme classique

Choisissez les très tendres, ce sont les plus performantes ( marques : staedtler, Pelikan) pour les nettoyer frottez-les avec vigueur sur un textile de coton. Elle sont surtout utilisées dans les oeuvres à la mine de plomb, au crayon de couleur et au graphite.

Le papier abrasif
J'ai visiter à Ostende dans les années 80 une exposition dans une galerie qui montrait les oeuvres au fusain d'un artiste anglais. Son travail achevé il poncait à certains endroits pour donner une lumière très puissante car le papier devenait plus blanc que blanc et les effets étaient très intéressants.

l'aile de pigeon
Cet outil est efficace dans la construction de grands applats et de grands modelés il est constitué de plumes de pigeon qui ont la particularité de bien étendre, et en douceur la poudre de fusain dans les grands dégradés. Elle atténue certains traits trop marquants du dessin. Cet un outil indispensable dans l'éxécution de grands formats au fusain ou au graphite. Vous pouvez aussi utiliser de chiffons de coton doux.

le fixage
Tous le fixateurs du commerce manquent d'efficacité faîtes le vous-même!!!
et à moindre frais.
Recette de fixatif : 100 gr de gomme laque blanche dans 1 litre d'alcool à brûler diluer ce mélange en secouant energiquement le mélange, pulvérisez avec un pulvérisateur à bouche, ne pas fumer ni projeter vers une flamme.
Utiliser ce fixateur avec parcimonie mieux vaut fixer en plusieurs étapes par fine pulvérisation successive que d'en mettre trop d'un coup ce qui altérerait la qualité et la matité de l'oeuvre.

La planche à dessin
La planche de bois est une outils indispensable pour faire de bon croquis c'est sur celle-ci que vous fixerez votre dessin choisissez-la toujours un peu plus large que votre papier pour ne pas vous sentir étriqué et donner plus d'ampleur à vos gestes surtout sur les bords de votre format, son épaisseur 5 à 8 mm. Une petite couche de vernis en facilitera son entretien surtout pour le dessin au fusain. Pour eviter de marquer votre dessin un matelas d'une dizaine de feuilles sous votre dessin est indispensable, vous pouvez découper votre planche dans du MDF matériau de menuiserie très lisse.

Le chevalet

Très utile pour les grandes oeuvres au fusain, pour le dessin de modèles choisissez le léger, stable, et mobile pour tourner autour du sujet il est très facile à construire soi-même. Au fusain son avantage est que le surplus de pigments tombe au sol sans surcharger le support.

Les pinces à dessin
Ce sont des instruments métalliques indispensables pour fixer la feuille sur la planche sans détériorer celle-ci.

L'estompe
L'estompe est une feuille de papier enroulée sur elle-même elle sert à atténuer des parties du dessin. Utilisez une estompe par couleur pour eviter les accidents car l'estompe s'imprègne de la matière estompée.

Le taille-crayons
Pour une taille efficace des crayons utilisez un taille-crayon mécanique à manivelle du style Staedtler

La brosse de table
Surtout utile lorsque les dessins sont exécutés sur table à dessin elle permet de débarasser votre dessin des peluches de gomme tout en douceur.

Les mains
Les mains sont les plus merveilleux des outils il ya ceux qui les utilisent en profusion dans leurs dessins pour dessiner, atténuer, étendre, étaler, imprimer, etc et il y a ceux pour qui les traces de doigts sont un véritable cauchemar surtout dans les dessins réalistes et précis car les traces de doigts deviennent indélébiles car elle marquent le papier de traces grasses qui imprègnent le papier en profondeur. Elles empêchent les pigments d'accrocher au papier.

La table
Lorsque l'on dessine de nombreuses heures par jour pour ménager son dos, il est justifier d'investir dans une table à dessin professionnelle règlable et ergonomique qui vous permettra de travailler dans des conditions salubres et confortables.

Le tabouret

Ergonomique tout comme la table, avec une assise, un dossier règlable et un repose-pied.

L'éclairage du modèle et de l'atelier
Une fenêtre qui diffuse la lumière du nord plus douce et la plus neutre est l'exposition idéale, car elle dispense l'atelier des ombres générée par une exposition plein sud. Si aucune autre solution n'est possible filtrez la lumière du sud en calfeutrant les fenêtres avec des écrans en textile blanc.
Prendre possession du format

Accueil - Art-thérapie - Memoire - Land-Art - Land-Art-2 - Land-Art-3 - Land-Art-4 - Expositions - Photos - Contact - Installation-1 - Installation-2 - Liens - Cv - Fonds d'écran - Galerie - Dessins - Gravures - Peintures -Aquarelles - Logogramme - Le papier - L'Ex-libris - Suminagashi - Le Sumi-e - Feutres - La tactigraphie - Le paysage - Le paysage 2 - Cours Dessin - Chromatique - Kleurdag - Fournitures - Glossaire - LittératureL'acrylique - Le fusain - L'encre - Le pastel - sanguine - Lavis - La tempera - La gouache - L'huile - L'aquagraphie - Les News



Je cherche



Je m'abonne au flux RSS
Voir le profil de Bruno Bruno Groensteen sur LinkedIn
Info
Dessiner c'est percevoir l'essentiel